Bientôt 3 ans à la Villa Madie

12 sept. 2015 Le Blog du Chef


Pour commencer je dirais que l’aventure de la Villa Madie, c’est avant tout une aventure en duo. Marielle et moi-même souhaitions depuis longtemps avoir la libre expression de nos métiers : elle en salle, moi en cuisine ! J’ai travaillé dans de magnifiques maisons mais avoir la « sienne » est un tout autre plaisir : car à la Villa Madie nous vous accueillons chez nous, dans un univers qui est le nôtre.

Le premier plaisir a été de pouvoir composer une carte plus personnelle et avoir la sensation de présenter ma cuisine. La possibilité d’exprimer mes émotions dans l’assiette et dans mes cuisines avec mon équipe, car chez nous la bonne humeur est une vertu !



001

Nous avons débuté – en 2013 – sous de bons hospices : notre fils Hugo est né en Décembre 2012 quelques mois avant la réouverture officielle. C’est aussi l’année de la découverte de la fonction de patron et de ses joies administratives. A peine le temps de souffler pour cette première année et quelques semaines après la réouverture en Février 2014, le Guide Michelin nous accorde la seconde étoile. Une très belle récompense mais aussi un titre à assumer. Cette seconde année s’est écoulée aussi vite que la première.

C’est pour cette raison que nous avons souhaité en 2015 prendre le temps d’investir le lieu. J’ai réalisé quelques dessins de la salle du restaurant et de l’accueil, une manière pour moi de faire encore plus « corps » avec la Villa Madie. Phillipe Puvieux, du cabinet Corniche Architecte a su coordonner mes souhaits avec de vrais artisans qui ont compris notre projet. Pendant cette période, j’ai beaucoup échangé avec Julien Kassar – un street artiste Marseillais – qui, très rapidement m’a produit cette œuvre composée de poissons en relief, offrant un jeu d’ombre et lumière qui me captive à chacun de mes passages ! L’envie de laisser notre empreinte dans ce lieu magique qu’est la Villa Madie a été pris au mot puisque mon empreinte digitale a été reproduite sur le tapis qui est disposé à l’entrée du restaurant !



002

Enfin la Villa Madie c’est aussi des rencontres et des personnes sans qui cela n’aurait pu être possible. Mes premières pensées vont à Jean Bourdillon – notre associé – qui partage secrètement notre passion, car sans lui il n’y aurait plus de Villa Madie. Il a permis que ce rêve devienne une réalité. Mais c’est avant tout quelqu’un qui a cru en nous et pour cela nous ne cesserons de le remercier. La liste des gens à citer serait trop longue mais je souhaiterais néanmoins mentionner ma sœur Lydie Droisneau qui nous a été d’une très grande aide dans l’appréciation financière du projet.

Trois ans plus tard, je ne pourrais vous cacher que je suis comblé. Beaucoup de travail nous attend pour encore s’améliorer, se dépasser et vous surprendre ! Aujourd’hui je vis de ma passion que je pratique dans un cadre idyllique, entouré de mes proches et d’une équipe formidable !


C’est peut être ça le secret d’une belle cuisine : le bonheur !

Dimitri Droisneau

Sorry, the comment form is closed at this time.