Accord entre le Jurançon sec “cuvée Geyser” et Le homard

10 Aug 2014 Non classé

Homard, avocat, tomate et fraîcheur d’agrumes.

  Une entrée légère, de saison, associant le homard cuit au court bouillon d’agrumes, sa pince en tempura, un cannelloni d’avocat, cœur de tomate ananas et sorbet yuzu.Nous avons choisi d’associer un Jurançon sec, « cuvée Geyser » au domaine Cauhapé sur le millésime 2013.

Le franc accompagnement de fruits sur ce plat, combiné à ce sorbet yuzu qui va apporter une légère douceur, fait que celui-ci supporte et nécessite l’apport d’un vin sec et fruité.

L’appellation Jurançon est très connue pour les grands liquoreux que l’on y produit. Les secs ont la particularité de regrouper les mêmes parfums, sans les inconvénients de la sucrosité.

« Geyser » est la remise au goût du jour des cépages « oubliés » de l’appellation que sont le Lauzet et le Camaralet associés aux traditionnels : Courbu, petit Manseng et gros Manseng.

La nervosité et le dynamisme de cette cuvée, préservés grâce à sa vinification et son élevage en cuve inox, permettent de fournir l’énergie nécessaire pour relever les saveurs végétales et maritimes.

Le lien va également se faire dans l’exotisme : des notes très nettes de fruits de la passion, d’ananas, mêlées à des touches de pomme verte et de citron constituent une association de choix sur le yuzu.

La bouche se veut droite, singulière et pure. « Geyser » a l’avantage d’avoir une rétro-olfaction modérée ce qui permet de ne pas alourdir ce plat aérien et digeste. Cette association se veut très précise et particulièrement intéressante, et naturellement le Béarnais « chauvin » que je suis n’en ai que plus fier !!

Lionel, le sommelier.

Sorry, the comment form is closed at this time.